Trucs et astuces

Comment vider son poisson

Vous avez soigneusement pesé et mesuré votre poisson afin de prouver à tous que vous avez pêché le plus gros. Le temps est maintenant venu de passer aux choses sérieuses : le vidage (aussi appelé le l’éviscération) de votre prise.

Le vidage, c’est vraiment nécessaire?

La chair d’un poisson mort se dégrade lentement. Toutefois, la partie la plus sensible au processus de décomposition, ce sont les viscères. Pour éviter que leur altération rapide gâte la chair, il est recommandé de procéder au vidage de vos prises avant de les placer au réfrigérateur ou de les cuisiner. Le vidage consiste à retirer manuellement les viscères situés dans la partie ventrale du poisson.

Pour vider un poisson, il est recommandé de suivre une technique éprouvée. Cela vous évitera des ennuis et, surtout, d’endommager la chair du poisson. Sur Internet, vous trouverez facilement plusieurs sites et vidéos expliquant, étape par étape, comment vider un poisson.

Dans certains cas, le vidage n’est pas nécessaire. La technique du filetage permet de retirer des pièces de chair d’un poisson sans avoir à procéder à son vidage. Les poissons de grande taille se prêtent mieux à la coupe en filets, comme c’est le cas par exemple du brochet.

Nettoyer son poisson

Une fois le vidage terminé, plusieurs procèdent aussi au nettoyage de leur poisson.

Plusieurs choisissent :

  • De couper la tête
  • De retirer les écailles
  • D’enlever la peau

Est-ce nécessaire de faire tout ça? Pas du tout. En fait, le nettoyage est purement une question de goût. Nettoyer un poisson permet entre autres d’en faciliter la consommation une fois dans l’assiette ou encore de rendre plus attrayant un mets qui rebute parfois certains convives.

Quelques accessoires pratiques

Pour vider ou nettoyer un poisson, vous aurez besoin de quelques accessoires de base :

  • Une grosse planche ou un comptoir recouvert de papier journal
  • Un grand lavabo pour le rinçage
  • Un rapala (ou autre couteau bien effilé)
  • Un outil pour écailler (couteau à beurre ou cuillère)
  • Une pince pour retirer la peau ou les écailles
  • Une glacière ou des sacs refermables pour recueillir le poisson éviscéré
  • Une poubelle ou un seau pour disposer des écailles et des viscères

Astuces

  • Les nageoires de certains poissons peuvent être très coupantes. Porter des gants peut aider à rendre l’opération plus confortable.
  • Rincer ses mains avec du jus de citron et de l’eau une fois le nettoyage terminé peut aider à faire disparaître l’odeur tenace de poisson.

Apprenez-en plus sur le sujet

Découvrez comment fileter le brochet dans cette vidéo réalisée par la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP).

Le guide de pêche Antoine Port vous explique la méthode ancestrale par excellence pour une éviscération simple et rapide (une autre vidéo de la FédéCP).

Voyez aussi comment faire des filets de doré en portefeuille.

Partager