Équipement

Choisir ses leurres et mouches artificielles

Il suffit d’entrer dans un magasin d’équipement de pêche pour constater l’incroyable sélection de leurres et de mouches artificielles qui s’offre à vous. Quelques pas dans la section des leurres et vous voilà entourés de centaines de petits objets aux couleurs éclatantes, aux formes et dimensions variées. Quasiment de véritables petits bijoux!

Quelles cuillères choisir?

Les cuillères servent à attirer l’attention du poisson par les vibrations, le bruit et les reflets qu’elles produisent. Le but est d’imiter une proie potentielle ou de provoquer une réaction chez le poisson (d’où  l’expression « taquiner le poisson »).

Au moment de choisir vos leurres, gardez donc en tête les éléments suivants :

  • En entrant en profondeur dans l’eau, la lumière perd progressivement ses couleurs dans l’ordre du spectre (l’arc-en-ciel!). En surface, le rouge est très visible. Mais en profondeur les poissons ne voient plus que le bleu et le mauve.
  • Les cuillères peuvent être ondulantes ou tournantes, utilisées en solo ou en combinaison.
  • Les formats choisis pour pêcher en surface, en début de saison, sont plus petits qu’en été. Il est donc préférable de disposer de 2 ou 3 formats différents.
  • Les couleurs les plus populaires sont argent, doré, cuivré ou un heureux mélange (moitié-moitié) de celles-ci.
  • Plusieurs spécialistes suggèrent un leurre brillant (argent) pour le temps clair et un leurre au côté ondulé (martelé) avec des teintes cuivrée, dorée ou colorée par temps sombre.

Et les mouches artificielles?

Les mouches artificielles imitent les larves, les insectes adultes ou même les petits poissons (les «streamers »). Elles sont montées sur des hameçons de taille variable et sont fabriquées à partir de poil, de plume et de fil pour prendre la forme voulue.

Choisissez des mouches «sèches» si vous désirez qu’elles demeurent en surface. Optez plutôt pour des« noyées» si vous souhaitez aller sous la surface de l’eau.

Astuce

Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, les mouches peuvent aussi être installées sur une ligne de traîne ou de lancer léger. Le nœud d’anguille est idéal pour attacher la mouche à un avançon ou en bout de ligne.

Apprenez-en plus sur le sujet

Apprenez à monter votre ligne et découvrez une variété de leurres et de mouches dans l’ABC de la pêche (PDF) produit par la SÉPAQ.

Visionnez aussi la capsule Nœud de l’anguille barré par Joannie De Lasablonnière diffusée sur le blogue de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs.

Le passionné de la pêche Alex Ranger vous donne des conseils pour vous équiper graduellement (vidéo de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs).

Partager